Video // Jean-Claude Carrière #1 : Jess Franco

Pour une programmation au Forum des images, en décembre 2012, j’ai eu la possibilité de rencontrer Jean-Claude Carrière. Une belle rencontre, qui donna naissance à trois vidéos…

Ce n’est pas moins d’un week-end, soit sept séances, que m’accordèrent le Forum des images au sein d’un cycle autour de l’Apocalypse (le fameux calendrier des mayas arrivait à terme). J’ai choisi de consacrer le samedi au genre dans le cinéma français, et après la projection de Calmos de Bertrand Blier en salle 500, j’avais choisi de faire un focus autour de Christian de Chalonge.

L’actualité aidant, beaucoup de cinémas et festivals avaient choisi de traiter de l’Apocalypse, et il n’était pas rare de voir programmé ici et là Malevil, adaptation du roman éponyme de Robert Merle avec Serrault, Dutronc, Dhery, Trintignant et Villeret. Imparfait, mais passionnant et audacieux. Pour ma part, j’avais voulu montrer en double-programme un autre film du cinéaste, à savoir L’Alliance, qui contient des éléments qui permettent d’inclure cette séance à la thématique de l’Apocalypse.

Adapté d’un livre de Jean-Claude Carrière, interprété par ce dernier, l’occasion d’une rencontre était trop belle. J’ai donc pendant une trop petite demi-heure eu les mots du conteur. Résultat : trois vidéos. La première s’appelle Une Apocalypse intime, et dure un petit quart d’heure. Il y est question de la genèse de L’Alliance, de sa collaboration avec Christian de Chalonge et de sa participation en tant qu’acteur. Celle-ci fut diffusée en préambule de la projection, et j’espère que l’occasion se représentera.

La seconde, qui sera mise en ligne dans quelques jours, est une petite introduction où Jean Claude Carrière nous donne sa définition de L’Apocalypse.

Enfin, la troisième disponible ci-dessous traite du cinéaste ibérique Jess Franco, bien connu des amateurs de cinéma bis. Carrière a signé deux films avec le cinéaste en 1965 : Le Diabolique Docteur Z (aussi connu sous le titre de Miss Muerte) et Cartes sur table avec Eddie Constantine.

Pourquoi Franco et pas Bunuel, Etaix, Deray ou Forman ? Tout simplement parce que Jean-Claude Carrière a souvent eu par le passé l’occasion de parler en interview de ces réalisateurs, tandis que à ma connaissance, hormis dans un vieux numéro de DVDVision à l’occasion de la sortie du DVD chez Mondo Macabro du Diabolique Docteur Z.

Publicités

Une réflexion sur “Video // Jean-Claude Carrière #1 : Jess Franco

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s